Bookmark and Share

Environnement et milieu de travail
Risques liés à l’amalgame dentaire


Depuis près d’un siècle, la population fait état de préoccupations concernant l’innocuité de l’amalgame dentaire et de ses effets nocifs potentiels sur la santé humaine étant donnée qu’il contient du mercure.

On utilise l’amalgame dentaire dans le monde entier depuis plus de 150 ans. D’une part, il présente des avantages qui en font le matériau de restauration idéal pour les dents postérieures : sa résistance, sa bonne performance clinique, sa durabilité et son coût relativement faible. De plus, l’amalgame dentaire suscite des inquiétudes puisque les vapeurs négligeables de mercure élémentaire qu’il dégage sont absorbées par le corps et constitueraient donc un risque potentiel pour la santé.  À l’exception de réactions allergiques qui se produisent rarement,  il n’y a présentement aucune preuve scientifique permettant de démontrer que le mercure dégagé par l’amalgame dentaire entraînerait des effets néfastes sur la santé auprès de la population générale. On a toutefois répertorié de rares cas de réactions allergiques. Certains patients sont plus sensibles au mercure provenant de l’amalgame, notamment les personnes souffrant d’affections rénales, les femmes enceintes et les enfants, les travailleurs qui sont exposés au mercure comme les professionnels des soins dentaires et les gens ayant un régime alimentaire composé surtout de fruits de mer.

Lorsqu’il est cliniquement possible de le faire, le recours à un autre matériau de restauration dentaire que l’amalgame peut réduire grandement l’exposition au mercure de la population en général et des sous-groupes à risque. Les patients recevant des soins dentaires ainsi que le grand public devraient être informés des risques potentiels, des restrictions et des bienfaits de l’amalgame et des autres matériaux de restauration. Enfin, on devrait concentrer les efforts principalement sur la mise en œuvre de programmes éducatifs sur l’hygiène et les soins dentaires qui permettront d’éviter le besoin de restauration dentaire.

Voir le résumé complet

Collaborateur :  Ola Hammoodi

Dernière mise à jour :    le 17 octobre 2013

 

 


Accueil             Liens              Carte du site                Contactez-nous
© Centre McLaughlin d'évaluation du risque pour la santé des populations