Bookmark and Share


Environment and Occupational Issues
- La fumée secondaire dans les immeubles à logements multiples


Comme la fumée inhalée par les fumeurs, la fumée secondaire (FS), aussi appelée fumée de tabac ambiante ou fumée passive, contient plus de 4 000 substances chimiques, dont plus de 50 sont des carcinogènes dont on sait qu’ils causent, déclenchent ou favorisent le cancer chez les humains. Ironiquement, les règlements applicables aux immeubles à logements multiples (ILM) ne contiennent pas encore de dispositions limitant l'exposition à la FS et représentent une lacune évidente de nos efforts en ce sens.

Comme la fumée inhalée par les fumeurs, la fumée secondaire (FS), aussi appelée fumée de tabac ambiante ou fumée passive, contient plus de 4 000 substances chimiques, dont plus de 50 sont des carcinogènes dont on sait qu’ils causent, déclenchent ou favorisent le cancer chez les humains. Des études cliniques réalisées à travers le monde témoignent des dommages causés aux personnes exposées à la FS. Des pays du monde entier ont reconnu que la FS présentait de graves risques pour la santé et ils ont adopté des lois interdisant de fumer dans de nombreux lieux publics. Quelques petites villes de Californie ont complètement ou partiellement interdit le tabagisme dans les ILM. En Ontario, le gouvernement provincial a mis en œuvre des politiques d'interdiction du tabac dans certains logements sociaux. Malheureusement, les règlements ne protègent pas les résidents des ILM en propriété individuelle contre la FS. Trouver le juste équilibre entre les fumeurs et les non-fumeurs constitue un défi de taille. Le gouvernement de l’Ontario a adopté la Loi favorisant un Ontario sans fumée afin de réduire l’exposition du public à la FS. Les dispositions de la Loi de 2006 sur la location à usage d’habitation ne s’appliquent pas toutes aux résidents des ILM en propriété individuelle tels que les maisons en rangée, les duplex et les maisons jumelées et ceux-ci ne sont pas protégés contre l’exposition à la FS de leurs voisins. Il faudrait réglementer la FS dans les ILM de manière à inclure les résidents des ILM en propriété individuelle. Il n'y a pas de niveaux sécuritaires de FS. Une élimination complète est recommandée. Un partenariat entre les municipalités, les organismes de surveillance et d'autres intervenants communautaires aidera à atténuer ou même à éliminer complètement l'exposition à la FS dans les ILM en propriété individuelle.

 

Voir le résumé complet

Collaborateurs : Eric Aidoo

Dernière mise à jour :  le 10 Juin, 2012

 



Home             Links              Sitemap               Contact Us
© McLaughlin Centre for Population Health Risk Assessment