Bookmark and Share

Questions sociales et comportementales
- Virus du papillome humain (VPH) et les hommes


Le virus du papillome humain (VPH) est l’infection transmise sexuellement (ITS) la plus répandue. Il existe plus de 40 types de VPH qui peuvent infecter les hommes et les femmes. Il existe des vaccins qui peuvent protéger les hommes et les femmes contre certains des types de VPH qui sont les plus courants et qui sont à l’origine de maladies ou de cancers.

Le virus du papillome humain (VPH) est l’infection transmise sexuellement (ITS) la plus répandue au Canada. Les types 6 et 11 de VPH causent 90 % des cas de condylomes génitaux tandis que les types 16 et 18 sont à l’origine de 70 % des cancers du col utérin. Chaque année, les maladies invasives et les décès causés par le cancer du col utérin entraînent des coûts estimés à 270 millions de dollars pour le système de soins de santé; il s’agit d’un fardeau financier considérable. Les infections par le VPH sont transmises par contact sexuel. De plus, le VPH est associé à certains cancers autres que celui du col et aux cas de condylomes génitaux chez les deux sexes. Le cancer du col est le second cancer en importance chez les femmes de 20 à 44 ans. La conséquence la plus fréquente d’une infection par le VPH chez les hommes est le condylome acuminé. Le taux de récidive du condylome acuminé est élevé. Au Canada, deux vaccins ont été homologués, Gardasil et Cervarix, pour protéger la population contre les types 6, 11, 16 et 18. La vaccination constitue une stratégie importante de gestion des risques. En vaccinant un grand nombre d’hommes et de femmes, on pourra créer une immunité de groupe et on pourrait éradiquer les types 6, 11, 16 et 18 de sorte qu’on allégerait le fardeau du VPH sur le système des soins de santé. Le dépistage du cancer du col au moyen du test de Papanicolaou a contribué à une réduction spectaculaire de sa prévalence au cours des 20 dernières années. Des campagnes de sensibilisation aux risques devront être mises en branle pour communiquer de façon efficace les bienfaits des vaccins contre le VPH et du dépistage du cancer du col utérin.

Voir le résumé complet

Collaborateurs : M. Saboui

Dernière mise à jour :  le 28 août 2012

 


Accueil             Liens              Carte du site                Contactez-nous
© Centre McLaughlin d'évaluation du risque pour la santé des populations