Bookmark and Share


Questions sociales et comportementales
Approche de gestion du risque que présente l'obésité
pour la santé de la population au Canada

En raison de l'augmentation considérable du nombre de Canadiens et de Canadiennes en surpoids au cours des dernières décennies, l'obésité fait désormais partie des risques principaux pour la santé de la population à l'échelle nationale. En effet, Statistique Canada estime que près de 25 % de la population canadienne était obèse en 2011-2012.

L'obésité a été associée à de nombreuses maladies, y compris le diabète de type 2, l'asthme, l'arthrose, un certain nombre de cancers et diverses formes de maladies cardiovasculaires. Il est estimé qu'au Canada, de 48 000 à 66 000 personnes meurent, chaque année, de maladies associées à l'excès de poids au Canada. D'un point de vue économique, on a estimé que le coût associé à l'augmentation de l'utilisation des services de santé et à la perte de productivité à cause de l'obésité s'élève à plus de 7 milliards de dollars par année.

Bien que les déterminants de l'obésité soient variés et complexes, les facteurs liés au mode de vie, à la baisse des loisirs actifs, au prix et à la commercialisation des aliments sont tous des éléments clés. Il est donc essentiel de mieux comprendre ces déterminants et d'adopter une perspective holistique pour évaluer l'obésité au Canada ainsi que cerner les interventions efficaces de gestion du risque. Les stratégies pour atténuer efficacement les risques et pour rehausser la santé de la population doivent aller au-delà de l'individu afin d'aborder les déterminants à l'échelle de la population. En plus des possibilités qu'offrent les règlements, il faudra aussi miser sur des incitatifs économiques, des services consultatifs et des démarches axées sur la collectivité pour améliorer les résultats sur la santé. Afin d'optimiser l'utilisation des ressources limitées de gestion du risque, les efforts devraient être concentrés sur les enfants et la prévention de l'obésité, cette dernière s'avérant plus efficace et rentable que la gestion des méfaits une fois qu'ils se sont manifestés.

Voir le résumé complet

Contributeur : Conor Steinberg

Dernière révision : 16 octobre 2017

 



Accueil             Liens              Carte du site                Contactez-nous
© Centre McLaughlin d'évaluation du risque pour la santé des populations